Le Petit Train

Durant 35 minutes, le petit train vous promènera à travers les rues escarpées du centre historique de Grasse (Capitale du Parfum). De la Place aux Aires, jusqu'au Palais Episcopal, en passant par sa célèbre cathédrale du XIIIème Siècle, ses nombreux lieux historiques et ses points de vue exceptionnels, nous vous conterons l'histoire de la parfumerie et des personnages célèbres qui ont marqué l'histoire du balcon de la Côte d'Azur.

Parfumerie Fragonard

-Usine des Fleurs :

Dédiée à la parfumerie et aux plantes aromatiques, la Fabrique des Fleurs est entourée d'un superbe jardin de plantes à parfums.

Aux portes de Grasse, cette usine contemporaine inaugurée en 1986 est équipée de machines très modernes pour la fabrication et le conditionnement de nos produits.
Visitez gratuitement nos laboratoires et salles de conditionnement et découvrez ainsi les secrets de notre savoir-faire et notre métier de parfumeur grassois.

-Usine Historique :

Parfumerie Galimard

Jean de GALIMARD, Seigneur de SERANON, apparenté au Comte de Thorenc, vécut à GRASSE où il créa en 1747 la PARFUMERIE GALIMARD.

Fondateur de la corporation des gantiers-parfumeurs, il fournissait alors la Cour du Roy Louis " Le Bien-Aimé " en huiles d’olives, pommades et parfums, dont il était l’inventeur des premières formules.

Parfumerie Molinard

Bienvenue dans la Maison de famille des Parfums MOLINARD où cinq générations se succèdent ici depuis 1849…

VISITE GUIDEE GRATUITE

ENTREZ EN TOUTE SIMPLICITE DANS CETTE BELLE BASTIDE FAMILIALE
Pour y découvrir les différentes étapes de la fabrication des parfums, des automates grandeur nature et des jeux interactifs.

Renseignements : Tél. + 33(0)4 92 42 33 09

Villa Saint-Hilaire

Centre de ressources : Maison, Jardin & Paysage

La Villa Saint-Hilaire, anciennement bibliothèque municipale, devenue désormais Centre de ressources, Maison, Jardin et Paysage, a été inaugurée le 29 mai 2015.
Son offre culturelle et documentaire, axée sur le rapport individuel entre l’homme et la nature, conjugue le patrimoine et la lecture publique.

Organisée autour des pôles Paysage et territoire – Jardin – Maison – Art de vivre, elle s’adresse au jeune public (à partir de six ans), ainsi qu’aux adultes et aux universitaires.

Musée Fragonard

Le musée Fragonard est situé dans l'hôtel de Villeneuve, magnifique bâtiment historique restauré dans l'esprit des grandes demeures grassoises du XVIIIe siècle.

Dédié au plus célèbre enfant de la ville de Grasse, le peintre Jean-Honoré Fragonard (1732-1806), ce musée présente une quinzaine d'œuvres majeures de l'artiste.

Il abrite aussi une collection de peintures de deux autres artistes grassois, Marguerite Gérard (1761-1837) et Jean-Baptiste Mallet (1759-1835).

Musée du Costume et du Bijou Provençal

Ancienne demeure de la Marquise de Cabris, sœur de Mirabeau, l’Hôtel particulier de Clapier-Cabris abrite le Musée Provençal du Costume et du Bijou depuis 1997.

Assemblée patiemment par Hélène Costa, l’exceptionnelle collection privée du musée est composée des costumes et bijoux provençaux des XVIIIe et XIXe siècles : robes, jupons piqués en indienne, parures de dentelles, coiffes…

Ces vêtements racontent la vie des Provençales, des paysannes, des artisanes et des bastidanes de notre région.

Horaires d'ouverture et visites pour les groupes : En savoir plus...

Musée de la Marine - Mémorial Amiral de Grasse

Musée consacré à la vie et à la carrière d’un grand marin de Provence et de ses compagnons : François-Joseph Paul Comte de Grasse (1722-1788).

Trente maquettes de navires sont exposées.

En gagnant la bataille navale de la Chesapeake le 5 septembre 1781, L’Amiral de Grasse mettait fin à la guerre d’indépendance des Etats-Unis d’Amérique.

Fermeture annuelle en novembre.

Entrée libre

Villa-Musée Fragonard

Cette élégante maison de campagne de la fin du XVIIe siècle, agrémentée d’un magnifique jardin, abrite les œuvres du célèbre peintre grassois Jean-Honoré Fragonard et de ses descendants.

Ce chantre de l’amour galant peignit quatre superbes scènes intitulées " Les jeux de l’amour " pour la Comtesse du Barry, favorite du roi.

Aujourd’hui, de splendides répliques de ces tableaux ornent les salons du musée.